Quand l'esprit voyageur tisse...
...Les liens deviennent évasion

tashkent importation tissus de luxe sur Facebook

Les fibres animales

 

 

Les fibres textiles naturelles d'origine animale proposées par Tashkent se divisent en trois groupes principaux: laine, poils, et les sécrétions (la soie).

Elle sont utilisées pour produire le filé, le fil, et le feutre, ainsi que les tissus textiles qui en dérivent.

La laine est obtenue en coupant, arrachant ou épilant les poils ou la fourrure des animaux  mouton, chèvres, chameaux, lapins, alpaga, vigogne, etc.

On distingue le poil duveteux (qui est fin et souvent courbé) et le poil de chien (plus épais et plus raide) d'où la grande diversité des types de laine.

 

Pour la soie: on distingue la soie réelle, qui vient du ver à soie domestiqué, et la soie sauvage (tussor) qui vient du ver à soie de chêne semi sauvage, ou du ver à soie chinois.

La chenille crée la soie naturelle par nymphose, au cours de laquelle elle forme un cocon. La fibre à la surface du cocon, qui ne peut pas être bobinée, est utilisée dans la production de fil peigné; le fil de soie chape, les peluches et les déchets secondaires sont appropriés pour le fil bourrette. Le centre du cocon contient une fibre de valeur, qui est bobinée avec ce que l’on appelle grège.

Sa longueur varie entre 900 et 1 000 m. La fibre de soie naturelle fait partie des fibres naturelles les plus nobles, les plus fortes et les plus fines; elle a un lustre élevé et est très plastique. L’origine de la soie naturelle est la Chine, où elle fut découverte il y a 5 000 ans.